L'ARRIERE-PENSÉE DE JAURES
« La métaphysique de Jaurès — cet agrégé de philosophie et docteur, qui aurait voulu pouvoir ne pas entrer dans la bataille politique avant d'avoir trouvé la réponse à certaines questions capitales : « Qu'est-ce que la matière ? Qu'est-ce que l'esprit ? D'où vient tout cela ? Où va tout cela ? » — On l'a jusqu'ici très peu étudiée.
A droite, mieux valait se taire, jugeait-on, sur des choses, chez Jaurès, qui eussent nui, mieux connues, aux haines qu'il importait de soulever contre son nom pour la protection des fortunes.
Et beaucoup, dans son propre parti, préféraient jeter un voile sur des idées, chez lui, fâcheuses et qui le disqualifiaient dangereusement (mais, chut!) pour le « socialisme scientifique ».
J'ai cru bon, au contraire, de les mettre en lumière, ces certitudes métaphysiques sur lesquelles vivait Jaurès et qui formaient la source même de son action. » Henri Guillemin
Je n'essaie de "convertir" aucun de ces militants, les Hugo, les Zola, les Jaurès que j'aime parce que leurs options, en politique, furent ce que sont les miennes. Je les regarde, je les écoute et je me borne à les montrer comme ils étaient réellement.
Avec cette Arrière-pensée de Jaurès, encore une fois des dents vont grincer. Et des deux côtés, comme le souligne Henri Guillemin à juste titre. Pourtant, comme ils sont proches aussi ces Jaurès, Blum, Mitterrand qui ont fait la gauche. Et comme ils sont staliniens impénitents ces besogneux du petit personnel politique professionnels de la réécriture de l'histoire (surtout quand ils en furent les bénéficiaires).
Quoi : Jaurès, mystique ? On les entend d'ici affûter leurs plumes; garnir leurs canons.
Découvrez un Jaurès méconnu. Une valeur de la gauche sans laquelle la gauche serait sans doute restée sans âme.
Et dans le dernier chapitre, retrouvez l'humilité et la sincérité d'un historien vraiment pas comme les autres.
240 pages. 18,3¤ euros. ref. 723
les nouveautes le bon de commande retour a l'accueil